Résultats sportifs

HISTORIQUE DES " ENFANTS DU REVARD " (1889-2017)
 

1925 / 1940 : LE TEMPS DES PREMIERES RIVALITES

 

Fin mai 1925 le club participa au concours de Strasbourg où il remporta le premier prix d'excellence couronné de première division ( le plus haut niveau de classification de l'époque ) Une tombola permit de payer ce déplacement. C'est ainsi que les manifestations extra sportives se développèrent pour aider financièrement la société. Les 5 et 6 septembre les " Enfants du Revard " organisèrent la sixième fête fédérale de gymnastique à Aix. Le samedi soir une retraite au flambeau avec défilé des sociétés participantes ouvrit les festivités. Le concours se prolongea tard dans la nuit place Clemenceau où se déroulaient les exhibitions. Toutes les grandes sociétés de gymnastique de la région étaient représentées comme " l'Allobroge d'Annecy, l'Etoile Sportive de Thonon, la Sentinelle d'Annemasse, l'Avant Garde Albanaise, les Volontaires des Alpes de Chambéry...." La matinée du dimanche fut réservée aux épreuves d'athlétisme. A 11 heures toutes les associations se réunirent place de la gare pour recevoir le drapeau fédéral et convergèrent en mairie pour la réception officielle. Après le banquet les vingt cinq sociétés se produisirent dans des exercices d'ensemble. Pour terminer cette manifestation le président de la fédération des deux Savoie remit à monsieur NAVARO, maire de la ville, le drapeau fédéral à la garde des " Enfants du Revard " pour l'année 1926.

Le 26 mars 1926 se déroula l'inauguration de la plaque commémorative érigée grâce aux dons des aixois en souvenir des anciens gymnastes morts au champ d'honneur. Les familles des disparus assistèrent à la cérémonie. Le président REYNAUD procéda à l'appel des trente huit gymnastes en dévoilant la plaque du souvenir dans un recueillement émouvant (cette plaque se situe actuellement dans le couloir du nouveau gymnase) La section féminine, fraîchement réorganisée, remporta un premier prix couronné dès sa première sortie à Annemasse en août. La section prit alors réellement son essor pour le plus grand plaisir des jeunes filles qui pratiquaient la gymnastique.

 

En 1927 démissionna l'actif président Jean-Baptiste REYNAUD, qui fut remplacé par Albert CHIRON, tandis que François WEBER devint vice-président avec monsieur FERROTIN. Louis et Claudius MARIN conservèrent les postes de trésorier et secrétaire qu'ils occupaient depuis le début des années vingt. Les moniteurs étaient Eugène MAILLAND et Angel GRUPPO. Le premier concours de classement sociétaire eut lieu en octobre. Le pupille Robert GRUPPO et l'adulte Paul CHAVANNE remportèrent les challenges PIN et MAGNIN mis en jeu. C'est lors de cette saison que naquit " l'Espérance Sportive " liée à une mésentente entre dirigeants des " Enfants du Revard " Une petite partie des gymnastes comme Georges PERROUX, Jean MICHAUD et certains moniteurs comme Pierre MAGNIFICAT, Edouard BETTE constituèrent cette association aux moyens limités. Pendant sept années les luttes épiques entre les deux sociétés furent âpres, mais toujours courtoises.
 

En 1930 le club remporta le premier prix d'excellence à Alger lors des fêtes du centenaire de la conquête de l'Algérie. Un nouveau président fut élu à la place d'Albert CHIRON en la personne de Jean-François PELLET, tandis que Marcel BETTE devint moniteur général du club. Une nouvelle équipe de dirigeants se mit en place avec comme vice-présidents messieurs CLERC RENAUD et BOUZON, secrétaire Marthe BURDINAT, trésorier Jean CALLENDRET.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                 L'Espérance sportive au concours d'Alger en 1930

 

En 1933, du fait de l'essor des sports collectifs et afin de concentrer les moyens, " l'Espérance Sportive " fusionna avec notre société. Jean-François PELLET alors président des " Enfants du Revard " fut élu président des " Enfants du Revard et de l'Espérance Sportive fusionnés " Les membres, moniteurs et gymnastes des deux clubs ne formèrent plus qu'un. Georges PERROUX, PORTAIL, J MARTINET, Marcel GENEVE, Jean MICHAUD, VUILLERMET, Lucien CATTEY : autant d'anciens de " l'Espérance " qui allaient maintenant bâtir une nouvelle page d'histoire de la société.

A la fin de l'année 1934, Jules PIN un des plus grands serviteurs des " Enfants du Revard " disparaissait laissant derrière lui l'image d'un homme juste, rigoureux et intelligent qui avait su suivre l'évolution de la gymnastique pour faire progresser son association. C'est certainement grâce à lui que la société put passer le cap fatidique des années trente où les sports gymniques étaient considérés comme vieillissant.

Au début de 1938, Joseph MAILLAND élu deux ans auparavant en remplacement de Jean-François PELLET quitta le poste de président. J.MARTINET ancien président de " l'Espérance Sportive " reprit le poste, secondé par messieurs PILLET et PARAVY vice-présidents ainsi que par Lucien et Germaine CATTEY respectivement trésorier et secrétaire. Les réunions administratives se déroulèrent alors au café appartenant à madame E. MARTINET épouse du président, avenue de Tresserve.

 

 

 

 

 

 

 

Les benjamins minimes médaillés

5 médailles au Championnat de France de Trampoline et Tumbling FFG 2013
 

Le championnat de France individuel des sports acrobatiques qui s'est déroulé à Toulouse aura permis aux gymnastes des Enfants du Revard de se mettre en évidence lors de cette finale. L'objectif de trois médailles prévu par le staff technique a été bonifié par deux récompenses supplémentaires voyant ainsi au final les trampolinistes se parer de trois médailles et les tumbleurs de deux. Satisfaction pour Florian Andres qui défendait son titre de champion de France trampoline, acquis en catégorie fédérale senior l'an passé, et qui réédite cet exploit accompagné sur la troisième marche du podium par un surprenant Gaspard Bonnefoy en pleine possession de ses moyens. Ce dernier par la même occasion remporte la médaille d'argent avec son coéquipier Luc Artufel en catégorie fédérale senior synchronisé. Le tumbling enrichie ce palmarès avec le titre de vice champion de France obtenu pour la deuxième année consécutive par Maxime Ducourant en catégorie fédérale 12/14 ans et la très belle médaille de bronze décrochée par Fabien Dupont en fédérale senior. A noter également les places de finalistes réalisées par Lilia Bentaleb en trampoline (7ème en fédérale minime) et Sandy Fontaine en tumbling (5ème en fédérale senior) tout comme les résultats obtenus par les autres représentants du club à savoir en trampoline Lexane Bermond et Killian Pellissier respectivement 19ème et 15ème en fédérale benjamin, Amandine Prufer 9ème en fédérale cadette mais aussi Nolwenn Tricaud 21ème en fédérale junior tumbling.
Enfin soulignons la performance de Méloée Comas qui termine 6ème en finale de la catégorie nationale junior trampoline après s'être classée 3ème des épreuves qualificatives. Ces résultats apportent aux clubs la certitude d'être présent en décembre prochain au championnat de France des divisions nationales avec ses équipes masculines et féminines dans les deux disciplines.

 

Suivez nous
  • Wix Facebook page