Résultats sportifs

HISTORIQUE DES " ENFANTS DU REVARD " (1889-2017)
 

1900 / 1913 : L'ENTREE DANS LE NOUVEAU SIECLE

 

En 1900, participation des " Enfants du Revard " aux fêtes de l'union des sociétés de France à Paris pour l'exposition universelle. Le retour fut triomphal avec la remontée de l'avenue de la gare illuminée de feux de bingale. A cette occasion la maison de Jules PIN square du Gigot, apparut décorée des palmes académiques en lettres de feu pour cette récompense que le président avait reçue dans l'année au titre de l'association tandis que des bouquets de fleurs furent offerts au président, devant sa villa pavoisée.

En 1901, 14 gymnastes participèrent à la fête fédérale de Nice.
Une nouvelle équipe de dirigeants se mit progressivement en place avec François BURDET vice-président, Pierre MONACHON secrétaire, F.BEGUET trésorier et les membres Joseph COLLOMBERT, Antoine PELLAZ, Claudius FILLIARD, Marcel PETIT.

En février 1903 de nouveaux statuts de la société furent déposés en préfecture pour être en conformité avec la loi de 1901 relative aux associations. Le siège administratif fut implanté à la villa des marronniers, square du Gigot, au domicile de Jules PIN.
Un exemple de cotisation payée par les adhérents pour une saison d'octobre à mai : membres actifs adultes et pupilles 0,5 Francs de l'époque par an, membres honoraires 6 Francs par an. Le 30 décembre 1903, une section vétérans fut créée avec comme activités la boxe, les haltères, l'escrime, et la gymnastique aux agrès.

Alors que le local d'entraînement mis à la disposition par la ville, à l'école de garçons, était transformé en salle de classe, les dirigeants cherchèrent un nouveau site dans une situation difficile pour le club. Le président d'honneur, Jean-Marie BERNASCON proposa gracieusement une voûte sous la terrasse de l'hôtel BERNASCON, en attendant une solution de relogement ( entre octobre 1905 et mars 1908 )
De ce fait, le concert donné en l'honneur des membres honoraires fut annulé pour la seule fois dans l'histoire de la société. La municipalité, ayant donné un premier délai de 18 mois avant le relogement, se trouva par la suite dans l'incapacité de réaliser cette promesse. Jean-Marie BERNASCON acheta alors le local des arts et métiers d'Aix-les-Bains ( société de secours mutuel ) en 1908 et en fit don à la ville, pour l'usage exclusif des " Enfants du Revard " A l'origine l'intention de Jean-Marie BERNASCON était d'offrir cet immeuble directement à la société, ce qui ne put hélas se faire, l'Etat ne reconnaissant pas la société d'utilité publique. Le comité décida l'aménagement dans cette salle d 'une fosse en sable d'une épaisseur de 20 centimètres pour amortir les sorties aux agrès. A cette époque, les tapis brosses ou paillasses étaient les seules protections offertes aux gymnastes pour les réceptions d'agrès.

En 1908 la marche et le tir devinrent obligatoires dans les rencontres sportives. Le club s'entraîna au tir au stand COLLOMBERT ou à l'école de garçons. Les sociétaires passèrent désormais des brevets d'aptitude militaire qui ne pouvaient être délivrés que si l'on appartenait à une société de gymnastique. Des marches d'entraînements furent programmées comme celle du 15 mars qui imposa un énorme effort physique à une vingtaine d'athlètes : Départ à 7H de l'hôtel de ville, route nationale 201 jusqu'à la Croix-Rouge, arrivée au pied du col de Saint- Saturnin, Montagny, Mery, Mouxy et enfin retour à Aix à 11h15. A l'occasion des fêtes hivernales du Revard en 1909, le président s'était engagé auprès de la mairie à trouver une équipe de sociétaires pour former des skieurs. Les volontaires du bureau devinrent alors les précurseurs des nouveaux sports de glisse sur le plateau du Revard : citons messieurs PELLET, COLLOMBERT, GERENTE, BASIN, MONACHON, ROSSIGNOLI, épaulés par les gymnastes BOCQUIN, VINCENT, SEGURET, PERREL, BIGALLET. La première sortie eut lieu le 8 février 1908 à Trévignin, les skis furent fournis par la ville. Jean-Marie BERNASCON, et F. BEGUET trésorier, ayant été nommé officiers d'académie par le gouvernement, une fête amicale fut offerte par les membres du bureau qui lancèrent, une invitation au docteur Jean MONARD, président fondateur. Dans sa réponse où il excuse son absence, transparaissent tout l'attachement et l'analyse pionnière du docteur MONARD pour le mont Revard. Le 30 mars, la société prit possession effective de la nouvelle salle avec la signature des actes officiels de la donation. Le local d'entraînement se situait à l'angle de l'avenue Victoria et du boulevard de la gare, à l'emplacement actuel de l'immeuble "le Mercure ". Il s'appellera désormais à perpétuité gymnase Jean-Marie BERNASCON.

Le 2 mars 1912, Jean-Marie BERNASCON décéda à l'âge de 86 ans. Il fut inhumé au cimetière d'Aix les Bains en présence de tous les membres de la société. Jules PIN prononça comme il était de coutume l'un des discours officiels. Jean Marie BERNASCON devint alors président d'honneur " à vie " de la société.

 

 

 

 

 

 

 

Les benjamins minimes médaillés

5 médailles au Championnat de France de Trampoline et Tumbling FFG 2013
 

Le championnat de France individuel des sports acrobatiques qui s'est déroulé à Toulouse aura permis aux gymnastes des Enfants du Revard de se mettre en évidence lors de cette finale. L'objectif de trois médailles prévu par le staff technique a été bonifié par deux récompenses supplémentaires voyant ainsi au final les trampolinistes se parer de trois médailles et les tumbleurs de deux. Satisfaction pour Florian Andres qui défendait son titre de champion de France trampoline, acquis en catégorie fédérale senior l'an passé, et qui réédite cet exploit accompagné sur la troisième marche du podium par un surprenant Gaspard Bonnefoy en pleine possession de ses moyens. Ce dernier par la même occasion remporte la médaille d'argent avec son coéquipier Luc Artufel en catégorie fédérale senior synchronisé. Le tumbling enrichie ce palmarès avec le titre de vice champion de France obtenu pour la deuxième année consécutive par Maxime Ducourant en catégorie fédérale 12/14 ans et la très belle médaille de bronze décrochée par Fabien Dupont en fédérale senior. A noter également les places de finalistes réalisées par Lilia Bentaleb en trampoline (7ème en fédérale minime) et Sandy Fontaine en tumbling (5ème en fédérale senior) tout comme les résultats obtenus par les autres représentants du club à savoir en trampoline Lexane Bermond et Killian Pellissier respectivement 19ème et 15ème en fédérale benjamin, Amandine Prufer 9ème en fédérale cadette mais aussi Nolwenn Tricaud 21ème en fédérale junior tumbling.
Enfin soulignons la performance de Méloée Comas qui termine 6ème en finale de la catégorie nationale junior trampoline après s'être classée 3ème des épreuves qualificatives. Ces résultats apportent aux clubs la certitude d'être présent en décembre prochain au championnat de France des divisions nationales avec ses équipes masculines et féminines dans les deux disciplines.

 

Suivez nous
  • Wix Facebook page